Crédit photo: Stop Arnaques
23 JAN 2023 À 15H43
Un couple d'influenceurs accusé d'escroqueries en bande organisée

UN COUPLE D'INFLUENCEURS ACCUSÉ D'ESCROQUERIES EN BANDE ORGANISÉE

PAR S. DUPUIS
C'est le collectif d'Aide aux Victimes d'Influenceurs (AVI) qui a annoncé qu'il allait déposer plainte contre X et contre Marc Blata et son épouse, Nadé, comme le rapporte Le Parisien.

Le couple est mis en cause dans deux affaires qui auraient entraîné des millions d'euros de pertes et seraient liées à des NFT et du trading en ligne.

Le cabinet d'avocats, qui est en charge de l'affaire, rapporte que dans la première, c'est le projet « Animoon» qui est mis en cause.

Promettant des avantages tels que « 2 500 dollars offerts mensuellement à vie, des vêtements de luxe, des voyages au Japon, des gains de cartes Pokémon », ce projet NFT a regroupé 5 000 investisseurs, qui n'auraient pas eu accès à leurs gains.


Un préjudice qui s'élève à près de 6 millions de dollars, soit plus de 5,5 millions d'euros et qui compte parmi les victimes « un Canadien qui a perdu presque 30 000 euros » selon un témoin membre du collectif.

L'autre affaire concerne du trading. Un projet également vanté par Marc Blata via Instagram, Snapchat et Telegram.

Via le groupe « Blata Gang », Marc recrutait des abonnés et les faisaient s'inscrire sur des plateformes d'échanges de devises en ligne, leur faisant miroiter des gains de 200 euros par jour suite à un premier investissement de 500 euros. Gains que les investisseurs ne voyaient pas...

On compte déjà 80 plaignants dans ces deux affaires et le chiffre ne cesse d'augmenter comme l'explique un membre du collectif:

« Il ne se passe pas une semaine sans que de nouvelles personnes nous approchent »


Le but du collectif est de dénoncer ces « influvoleurs », qui avaient été mis en lumière, entre autres, grâce aux dénonciations publiques du célèbre rappeur Booba, et d'aider les gens victimes de leurs fraudes.

Un membre du collectif affirme:

« On va lancer un processus pour automatiser toutes les procédures concernant tous les influenceurs, et regrouper toutes les victimes »


Marc Blata, contacté par Le Parisien, n'a pas souhaité répondre au sujet de ces affaires.

Source: Le Parisien
AVEZ-VOUS DÉJÀ ÉTÉ VICTIMES D'«INFLUVOLEURS»?
02 MINUTES AGO      0 ANSWERS
pub
SUIVEZ NOUS
facebook
1 321 012 followers