La police s'est rendue au domicile de Will Smith

Publié le 30 mars 2022 à 15h23
PAR

Le fameux incident de la gifle de Will Smith fait beaucoup couler d'encre depuis dimanche dernier.

Nous savons que l'animateur Chris Rock a décidé de ne pas porter plainte. Malgré cela, le procureur du comté de Los Angeles, Steve Cooley, a confirmé que des actions pourraient être prises contre l'acteur puisque ce dernier a fait preuve de violence lors de la cérémonie des Oscars :

« Le procureur de la ville (de Los Angeles) pourrait porter des accusations sur la base des preuves sans nécessairement s'appuyer sur la victime. La victime ne contrôle pas si un procureur doit ou non porter plainte. Cependant, des charges peuvent et doivent être portées parce qu'une infraction a eu lieu contre l'État de Californie. Ce n'est pas Chris Rock contre Will Smith dans une affaire criminelle. Le LAPD et le procureur de la ville ne devraient pas fermer la porte à ce qui est une infraction pénale évidente et qui est facilement prouvable. »

Maintenant, pour la visite de la police au domicile des Smith, la porte-parole du département du shérif du comté de Los Angeles, Lizette Salcon, a expliqué que c'était en raison d'une histoire de drone piloté par un paparazzi :


« Nous venons d'envoyer cette unité là-bas pour essayer de localiser le drone et voir s'il y avait un paparazzi, ou ce qui se passait, a-t-elle déclaré. Mais quand les agents sont arrivés, ils n'ont pas pu localiser le drone. Il avait déjà quitté la zone. »



Toutefois, Mme Salcon n'a pas confirmé si c'étaient les Smith qui avaient appelé la police pour porter plainte.

Source : Page Six
10 dernières chroniques