La situation empire à Tchernobyl et ça devient inquiétant

Publié le 9 mars 2022 à 13h14
PAR

Dès le premier jour de l'invasion russe, la centrale nucléaire tristement célèbre de Tchernobyl a été la cible de l'armée russe.

Nous apprenons aujourd'hui une nouvelle inquiétante. En effet, l'opérateur de la centrale qui emploie encore 2 000 employés pour gérer les déchets toxiques a annoncé que :

« Tchernobyl a été complètement déconnectée du réseau électrique en raison des actions militaires de l'occupation russe. Le site n'a plus d'alimentation électrique ».

De plus, en raison de l'opération militaire qui se déroule à proximité de la centrale, « il n'y a pas de possibilité de rétablir les lignes [électriques] ».


Conséquences

En coupant l'alimentation électrique de la centrale, il n'est plus possible de refroidir les 20 000 unités de déchets radioactifs présents dans les entrepôts.
Cela fait grimper dangereusement les niveaux de radioactivités.

Le réchauffement des déchets pourrait provoquer le relâchement d'un nuage radioactif. Porté par le vent, ce nuage pourrait affecter une large partie de l'Europe et de la Russie.

Avant l'annonce de la rupture de courant, L'Agence internationale de l'énergie atomique (AEIA), qui s'occupe de la surveillance du site pour L'ONU, avait averti que « la transmission à distance des données des systèmes de contrôle installés sur place » avait cessé de fonctionner.

Le directeur général de la centrale, Rafael Grossi, trouve la situation insoutenable :

« Je suis profondément préoccupé par la situation difficile et stressante dans laquelle se trouve le personnel de la centrale nucléaire de Tchernobyl et par les risques potentiels que cela comporte pour la sécurité nucléaire. »

Source : Daily Mail
10 dernières chroniques