Roy Dupuis dans À coeur battant: Cette expérience personnelle qui le rapproche de son rôle

Publié le 3 octobre 2022 à 10h11
PAR SANDRINE D

Christophe L'allier, le personnage joué par Roy Dupuis dans "Toute la vie", va voir son personnage évoluer dans "À coeur battant".

En effet, après s'être occupé de femmes enceintes, il va devoir intervenir auprès d'hommes violents.

Pour le comédien, le rôle ne change pas vraiment même si la problématique n'est pas la même:

«Il revient à ce qu'il faisait avant d'être psychoéducateur; il était déjà intervenant auprès des hommes violents. On reste dans l'intervention sociale. L'univers est différent: on n'est plus avec des jeunes femmes enceintes, mais avec la problématique de la violence conjugale et de la violence masculine, qui est malheureusement pas mal d'actualité en ce moment.»



Ainsi le psychoéducateur va devoir essayer de comprendre ces hommes violents plutôt que de les considérer juste comme des malades; une approche peu commune dans nos sociétés selon l'acteur:

«Actuellement, il est beaucoup plus favorable politiquement de s'occuper de la victime plutôt que du vrai problème, qui est l'homme violent. Ça paraît toujours mieux. Mais si on veut vraiment régler le problème, il faut traiter la maladie qu'est la violence masculine.

Et Roy va pouvoir se fier à sa propre expérience puisqu'il a vécu de la violence dans son enfance:

«J'ai une expérience avec la violence, chez nous. On peut dire que j'ai vécu dans un climat de violence quand j'étais plus jeune. C'est un sujet qui m'intéresse, qui me touche et qui vient me chercher. Ensuite, j'ai quand même fait sept ans de psychanalyse. Je sais comment se déroule une séance, les mécanismes que le thérapeute utilise pour aider. Ce que j'ai vécu va m'apporter des détails pour mon travail, que je n'aurais pas pu avoir autrement qu'à travers cette expérience de vie.»

Violence qu'il ne voulait pas répéter lui-même:

«Quand j'ai commencé à envisager de peut-être fonder une famille, je suis allé en psychanalyse. Je sais que, statistiquement, quand on a vécu de la violence étant enfant, il y a 50 % de chance qu'on répète cette violence. Je pense avoir réglé le problème, parce que je ne suis pas quelqu'un de violent. Avec un enfant, ç'aurait peut-être été différent. Mais, personnellement, je n'ai jamais eu de problème avec la violence.»

"À coeur battant" devrait être diffusée l'hiver prochain à Radio-Canada.

Voyez le superbe casting de la série ici!

Source: 7 jours
10 dernières chroniques
pub