Pornographie juvénile : Un influenceur québécois reçoit sa sentence

Publié le 24 mars 2022 à 11h21
PAR

L'influenceur Dylan Demers a reçu sa sentence pour pornographie juvénile. L'homme de 25 ans, qui s'auto-proclamait comme le King de Snapchat ou le Justin Bieber du Québec, a été condamné à quatre ans de prison pour avoir filmé et diffusé des vidéos de trois adolescentes dans des positions sexuelles.

Pour attirer ses victimes, il invitait des jeunes filles âgées de 13 à 17 ans à des soirées arrosées dans des résidences luxueuses. Il en profitait pour se filmer avec elles en leur vendant l'American Dream.

Vidéos

En compagnie de son complice Carlos Desjardins, Demers a diffusé des vidéos sur Snapchat. Entre autres, une vidéo d'une jeune fille de 13 ans en string se faisant verser du champagne sur les fesses, avant que Desjardins lèche la boisson.


Une vidéo qui a causé des conséquences dévastatrices sur la vie de la jeune adolescente.

Lors de son jugement, la juge Sandra Rioux a déclaré que Demers n'éprouvait pas d'empathie envers ses victimes. D'autant plus qu'il savait très bien que les vidéos causeraient des dommages importants dans la vie des adolescentes. La juge a dit :

« Sa popularité était primordiale, au détriment des victimes. »

Avant que la sentence ne soit prononcée, l'influenceur s'est excusé en disant que les événements étaient des erreurs de jeunesse. Cela n'a pas empêché la juge de tout de même donner une sentence significative :

« Les influenceurs doivent prendre conscience de leur responsabilité sociale. »

Après sa peine de quatre ans, Demers n'aura pas le droit de toucher aux réseaux sociaux pendant trois ans.

Son complice Carlos Desjardins écope quant à lui d'une sentence de quatre ans et demi dans un pénitencier.

Source : Radio-Canada
10 dernières chroniques