Sorcières vertes, balais volants, hallucinogènes et aphrodisiaques!

Publié le 31 octobre 2022 à 18h21
PAR

En cette journée d'Halloween, vous vous posez peut-être ces questions :

Quel est l'origine des sorcières vertes dans certaines images populaires?

Pourquoi volent-elles sur un balai?

Les réponses pourraient bien vous surprendre!


Théories

Plusieurs théories ont été élaborées sur ce sujet au fil du temps, mais l'une d'entre elles attire particulièrement l'attention. Il se trouve que certaines femmes, qu'on appelait des sorcières vers les années 1 300, fabriquaient vraiment des « potions de sorcière » vertes!

Je ne raconterai pas ici l'histoire de Salem, mais plutôt celle des « sorcières » d'Irlande qui « volaient » sur un balai et de l'origine possible de la fameuse potion verte.

Selon le site History.com, on a trouvé dans la maison de lady Alice Kyteler, une veuve irlandaise qui a été accusée de sorcellerie et d'hérésie en 1 324, « un tube contenant de la lotion avec lequel elle enduisait un bâton qu'elle chevauchait en galopant partout. »

Selon le journal Mental Floss, l'une de ces « potions magiques » aurait été confisquée à une femme accusée de sorcellerie au début des années 1 500. Un médecin du temps, Andres Laguna, a consigné de l'information à ce sujet dans un journal : il parle d'un « chaudron rempli d'une certaine potion verte composée d'herbes soporifiques comme la ciguë, la morelle noire, la jusquiame et la mandragore. »

Le médecin, en bon scientifique, a décidé de faire une petite expérience pour savoir pourquoi les « sorcières » s'enduisaient le corps de cette potion verte. Il a demandé à la femme du bourreau s'il pouvait l'enduire de la tête aux pieds de cette fameuse « potion magique ». C'était, bien entendu, fait dans l'intérêt de la science! Le résultat a été très choquant.

Voici ce qu'il a écrit à ce sujet :

« Aussitôt que j'ai fini d'enduire la potion sur son corps, elle a ouvert les yeux grands comme ceux d'un lapin et bientôt, ils ont eu l'apparence des yeux vitreux d'un lapin rôti quand elle est tombée dans un sommeil tellement profond que je pensais ne pas être en mesure de la réveiller. Après 36 heures, j'ai réussi à la faire revenir à son bon sens. »


Malheureusement pour le médecin (et le bourreau), la femme n'était pas très heureuse d'être sortie de son sommeil elle a reproché au scientifique de l'avoir réveillée à un moment très inopportun, alors qu'elle était entourée de « tous les délices » et qu'elle avait un jeune amant plus fringuant et sensuel que son mari! Au fil du temps, la femme insistait pour dire que son rêve était bien réel et qu'elle avait l'impression de voler, de planer.

Hallucinogène

Le médecin, quant à lui, a vite compris que cette potion créait des rêves lucides. Ce qu'il ne savait pas, c'est que les trois ingrédients mélangés pouvaient produire un hallucinogène que nous appelons maintenant alcanoïde tropanique.

Commencez-vous à comprendre pourquoi les sorcières s'enduisaient de cette potion et en badigeonnaient sur un bâton ou un balai, qu'elles chevauchaient (l'article le précise, sans sous-vêtements)?

Le balai était aussi un symbole phallique qui se trouvait dans toutes les maisons. Cette potion avait certainement le mérite d'alléger les travaux ménagers des pauvres femmes!

Par ailleurs, un artiste de l'époque du « Peace and Love », Gustav Schenk, a aussi décrit cette sensation de voler et de planer en 1966 quand il a fait l'expérience des alcanoïde tropanique (ces mêmes substances que l'on trouvait dans les « potions magiques » vertes d'antan). Cette explication de l'origine des sorcières vertes qui chevauchent leur balai est donc très plausible!

*Traduction libre de l'anglais

Source : social.entrepreneur.com
10 dernières chroniques
pub